Emmanuel Delacour/TC Media Des saillies de trottoirs avaient été peintes sur Beaubien en 2017.

L’expérience s’avérant peu concluante, les saillies de trottoir peintes aux alentours de la station de métro Beaubien ne seront pas de retour cette année.

Le marquage au sol autrefois coloré sur la rue Beaubien, aux angles de Saint-André, Saint-Hubert, de Saint-Vallier et de l’avenue De Chateaubriand est presque totalement effacé après un rude hiver.

Ces petites extensions de trottoirs, précédemment protégées par des bollards dénotant leurs contours, avaient pour objectif de sécuriser les déplacements des piétons à cet endroit achalandé. Effectivement, la voie est quelque peu restreinte pour les passants qui transitent quotidiennement entre le métro et la Plaza Saint-Hubert.

Ironie du sort, les saillies auront plutôt eu l’effet inverse, admet le maire de Rosemont – La Petite-Patrie, François W. Croteau.

«Les citoyens comprenaient mal la fonctionnalité de ces installations, selon nos observations. Les piétons hésitaient à s’y avancer et les cyclistes les utilisaient comme sas de sécurité [vis-à-vis la circulation automobile], ce qui au final mettait en danger les piétons», explique l’élu.

En 2017, l’Arrondissement avait déboursé au total 24 000$  pour l’aménagement des quatre intersections dans le cadre de ce projet pilote. La construction d’une seule saillie en béton était évaluée à 25 000$ par les communications de l’administration.

Cette idée avait été initiée à la suite d’un revers subi par les élus en 2016, lorsque ceux-ci avaient fait la demande à la Ville de Montréal d’un réaménagement de la rue Beaubien dans le secteur. Cette requête, qui établissait un échéancier s’étalant de 2017 à 2018 pour les travaux, fut refusée par l’administration de l’ancien maire Denis Coderre, insiste M. Croteau. L’Arrondissement avait donc tenté les saillies peintes, qui ne requièrent pas l’autorisation de la mairie de Montréal.

Toutefois, M. Croteau affirme que le projet de transformation a récemment été relancé auprès de la ville centre. Les travaux ne seraient cependant pas enclenchés avant la fin de la rénovation de la Plaza Saint-Hubert, dont la livraison est prévue en 2020.

«Pour l’instant, la sécurité des piétons n’est pas vraiment en jeu sur Beaubien, car l’important ratio déplacements à pied et de transports en commun qui y transitent font en sorte de moduler la circulation à cet endroit. Il s’agit plutôt d’une question de confort pour les passants qui doivent se partager des trottoirs étroits», insiste le maire.

Des trottoirs élargis et l’ajout de verdure sont inscrits au projet, selon ce dernier.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!