Gracieuseté Caroline Thibault. Les artistes du cirque présenteront leur numéro au Théâtre Plaza le 24 mai.

L’univers du cirque s’amène au Théâtre Plaza, sur la rue Saint-Hubert, avec la venue d’un tout nouveau cabaret présentant des artistes d’ici.

Trouvant une opportunité dans le peu de spectacles de petite envergure à Montréal et dans l’important bassin de talents «de gros calibre», le duo formé de Rosalie Beauchamp et Guillaume Blais organisera une première représentation le 24 mai prochain, qui rassemblera 11 artistes locaux.

Les partenaires dans cette aventure se sont rencontrés à l’École nationale du cirque il y plus de dix ans. «On s’est recroisés il y a un peu plus d’un an et on s’est dit qu’on devrait monter un spectacle ensemble», raconte Mme Beauchamp, présidente du conseil d’administration du Monastère, cabaret de cirque.

Au cours de leur carrière au Québec et à l’international, les deux comparses se sont rendu compte d’un fait étonnant: si plusieurs artistes circassiens sont formés à Montréal, peu d’entre eux vivent de leur métier dans la métropole.

«On se trouve dans la capitale du cirque, mais on n’y trouve pas de boulot, constate M. Blais, vice-président du cabaret. Près de 90 % des gens finissent par aller travailler à l’étranger.»

Ceux-ci veulent démocratiser l’expérience d’assister à une représentation sans en payer le prix fort. D’où l’idée de monter un spectacle de style cabaret, très populaire en Europe, mais presque méconnu au Québec.

Trapèze, jonglerie, équilibrisme et contorsions seront ainsi présentés le soir du 24 mai dans la salle du Théatre Plaza, cet ancien cinéma construit dans les années 1920.

Bien que l’espace ne soit pas aussi grand que les énormes chapiteaux du Cirque du Soleil, les créateurs assurent que le jeu en vaudra la chandelle. Ceux-ci comptent plutôt sur la «proximité» avec les artistes du cabaret pour mettre sur pieds un événement plus «populaire».

«Nous voulons inviter de nouveaux artistes lors de chaque représentation. Nous ne modifierons pas vraiment leurs numéros pour les adapter à une mise en scène particulière, nous leur laisserons le champ libre», affirme M. Blais.

Ainsi, l’objectif des créateurs serait de s’installer sur au Théâtre Plaza pour y offrir des performances mensuelles.

http://www.monasteremtl.com/

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!