Gracieuseté. Les curieux pourront se rendre dans les installations temporaires du Virage Campus MIL.

L’univers de l’intelligence artificielle se dévoilera au grand public lors d’un événement réunissant les sommités de ce domaine dans La Petite-Patrie.

Frontière IA proposera une série de conférences et d’activités gratuites et ouvertes à tous du 14 au 16 juin prochain. La programmation se déroulera sur le site du Virage campus MIL, sur le terrain du futur Campus des sciences de l’Université de Montréal, au 6700, avenue Durocher.

Le concept se veut rassembleur et vise à faire connaître les avancées de l’intelligence artificielle au commun des mortels.

«C’est peut-être l’énième événement à aborder ce sujet à Montréal, mais nous voulions prendre une approche différente et recentrer le tout sur les citoyens au lieu de créer quelque chose pour les professionnels de l’industrie. C’est important parce que l’intelligence artificielle aura des impacts majeurs sur leur quotidien», insiste Catalina Briceno, membre du conseil d’administration de l’Organisme MTL Ville en mouvement et membre du comité organisateur de Frontière IA.

En effet, que ce soit sur les médias sociaux, dans le domaine de la santé et même dans les déplacements en automobile, l’intelligence artificielle touche de plus en plus de secteurs d’activité. «Il y a beaucoup de «buzz words» qui circulent, tels que la «ville intelligente», mais qu’est-ce que ça veut dire réellement? Peu de gens sont au courant et c’est ce que nous voulons changer», affirme-t-elle.

C’est pourquoi des experts comme Yoshua Bengio, chercheur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en algorithmes d’apprentissage statistique, s’efforceront d’éclaircir le sujet. Lors d’une conférence nocturne le 14 juin, le professeur racontera l’histoire des neurones artificiels.

Le lendemain, ce sera au cerveau montréalais de Google Brain, Hugo Larochelle, de donner une présentation s’adressant surtout aux jeunes dans un contexte familial.

«On a donné à ces experts le défi de déchiffrer ces sujets pointus en termes accessibles à tous. Hugo par exemple est père de quatre filles, et on lui a demandé, «comment expliquerais-tu cela à tes enfants» », souligne Mme Briceno.

Par ailleurs, les jeunes de 13 à 17 ans pourront en apprendre plus lors de l’événement ludique du Café numérique, le 16 juin. Pendant un parcours gratuit de quatre heures, ceux-ci découvriront les mystères des robots humanoïdes et de la réalité virtuelle.

«L’objectif est de surmonter la fracture numérique que certaines personnes connaissent. On ne veut pas qu’il y ait deux types de citoyens, ceux qui sont prêts devant les nouvelles technologies et ceux qui ne le sont pas», souligne Mehdi Benboubakeur, directeur général de l’organisme Printemps numérique.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!