Courtoisie Le deuxième piano public du quartier est accessible depuis le 6 juin.

L’arrondissement Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension a maintenant un deuxième piano public sur son territoire. Après la Place de Castelnau, on peut désormais se rendre à la place de la Gare-Jean-Talon pour jouer quelques mélodies.

Alors que le premier se situe dans Villeray, le deuxième prend place au cœur du quartier Parc-Extension. L’instrument est une gracieuseté de l’organisme Loisirs-Femmes, qui a œuvré dans le quartier de Villeray pendant de nombreuses années.

Pour ce qui est de l’aspect esthétique du piano, on doit la décoration à Shanna Strauss, une artiste tanzanienne-américaine qui réside dans la métropole depuis quelques années et qui croit fermement au pouvoir de l’art pour créer des changements individuels, communautaires et sociaux.

À peine débarqué dans le quartier, le nouvel ajout a déjà un horaire bien chargé. En plus d’être accessible tous les jours jusqu’à l’automne pour les citoyens, le piano se retrouve aussi dans la programmation de Hors les murs de la maison de la culture.

En effet, le programme a organisé plusieurs événements autour du piano de la place de la Gare-Jean-Talon, dont le premier aura lieu le 17 juin, alors que Robert Lopez et ses invités seront présents.

Le premier piano
En ce qui a trait au piano de la Place de Castelnau, il sera toujours accessible aux Montréalais.

D’ailleurs, après avoir été brisé l’année dernière, on aura droit à un tout nouveau piano, donné à l’arrondissement par Hélène Côté, une résidente de Villeray.

Le collectif AM (Sébastien Aubin et Caroline Monnet) s’occupera de réaliser le design dans les prochaines semaines.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!