Il n’y a pas que les commerçants qui seront gênés par l’imposant chantier en cours sur la Plaza St-Hubert, puisque le père Noël n’y fera pas rouler son char allégorique en décembre prochain.

En effet, la Société de développement commercial (SDC) de la rue Saint-Hubert a récemment annoncé que le Défilé des rêves n’aura pas de 14e édition cette année. L’événement était particulièrement populaire, puisqu’il attirait près 30 000 passants, selon les données de la SDC.

«Les travaux rendaient le parcours trop étroit et du point de vue logistique ce n’était pas possible, car il nous aurait fallu procéder à la fermeture des rues adjacentes. Nous avons réalisé que ça n’aurait pas passé auprès de l’Arrondissement avec le chantier qui bloque déjà la circulation», explique Marie-Andrée Mendes, agente aux événements et marketing de la SDC Plaza St-Hubert.

Le défilé est une occasion en or pour les commerçants, surtout pour les restaurants, selon Francine Gallant, gérante du Roi du Smoked Meat, célèbre établissement situé au coin de la rue Saint-Zotique Est.

«C’est habituellement une méchante bonne journée pour nous. Pendant les autres défilés, on arrivait à remplir les deux étages avec les clients. On recevait beaucoup de familles, avant et après l’événement. Les gens rentraient quand il faisait trop froid et ils restaient après 7h parce qu’ils n’avaient pas eu le temps de préparer un souper pour les petits», raconte Mme Gallant.

Cette dernière se désole du fait que le défilé ne reviendra pas en décembre, car cela représentera une baisse d’affluence pour le restaurant. «Ça nous apportait beaucoup de monde, c’est dommage», souligne-t-elle.

Même s’il n’augmentait pas nécessairement le chiffre d’affaires de tous, l’événement offrait une visibilité marketing appréciable.

«Ça amène plus de monde la journée même, les familles entrent plus souvent dans le magasin pour trouver des idées cadeaux, mais ce n’était pas nécessairement une meilleure journée de vente pour nous. Ça nous permet surtout d’attirer les clients pour qu’ils reviennent plus tard», constate Dominique Lacaille, gérant du magasin de jeux de table et de jouets, Carta Magica.

Le Défilé des rêves a attiré 30 000 personnes lors de sa dernière édition.

Le Défilé des rêves a attiré 30 000 personnes lors de sa dernière édition.

Le père Noël tout de même présent
Malgré tout, les petits et les grands auront la chance de rencontrer le père Noël durant les prochaines semaines, car celui-ci élira domicile dans un local vacant, au 6839, rue Saint-Hubert.

Celui-ci sera disponible pour une prise de photo avec les enfants et deux de ses lutins offriront leurs services pour emballer des cadeaux gratuitement et consigner les achats pour permettre aux clients de poursuivre leurs emplettes les mains libres.

L’espace sera ouvert du 30 novembre et au 22 décembre, les vendredis de 16h à 20h, les samedis de 10h à 16h, les dimanches de 12h à 16h et lors d’une journée supplémentaire le jeudi 20 décembre, de 16h à 20h.

Un concours pour gagner un bas de Noël contenant des cadeaux des commerçants de la Plaza sera aussi organisé. Tous les détails seront disponibles sur place.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!