Emmanuel Delacour Le Bain Saint-Denis est situé au 7075, rue Saint-Hubert.

D’importants travaux de réfection sont à prévoir dans deux grandes installations aquatiques de Rosemont-La Petite-Patrie d’ici un an.

Ayant déjà connu de nombreux chantiers pour leur mise à niveau, la piscine du Bain St-Denis, situé sur la rue Saint-Hubert, et celle du Centre Père-Marquette, situé sur la rue Drucourt, feront l’objet de rénovations en 2020 et 2021 respectivement.

Le projet du Bain St-Denis, qui est estimé à 2,2 M$ dans un appel d’offres, comporte la transformation complète des vestiaires hommes et femmes en vestiaires universels, la réfection de la plage de céramique et le recouvrement du bassin de béton en céramique, ainsi que le réaménagement de l’espace.

Quant aux plans au Centre Père-Marquette, on prévoit y implanter un système de ventilation, climatisation et déshumidification dans trois zones de l’édifice: la piscine, la palestre de gymnastique et les salles de formation. On y envisage aussi la réfection complète des vestiaires hommes et femmes en vestiaires universels, ainsi que différents aménagements en accessibilité universelle. Le coût total du projet est évalué à 2,6 M$.

Il est impossible de déterminer pour l’instant si ces travaux occasionneront une fermeture partielle ou totale des établissements, selon le conseiller de ville, Jocelyn Pauzé.

«Il est prématuré d’envisager quelque scénario que ce soit à cette étape-ci, mais soyez assuré que nous ferons tout notre possible pour maintenir une offre de service en matière d’activités aquatiques dans le quartier», affirme M. Pauzé.

Le responsable des installations sportives dans Rosemont – La Petite-Patrie soutient que l’équipe de l’Arrondissement est consciente du fait que le Bain Saint-Denis et le Centre Père-Marquette sont essentiels à l’offre de loisirs dans le district de Saint-Édouard. «Il y a 45 000 usagers qui passent par le Bain chaque année, c’est un nombre important.»

Toutefois, celui-ci conçoit que les travaux prévus sont d’envergure, surtout au Bain Saint-Denis, là où la céramique du bassin doit être refaite. L’élu espère que ce seront les derniers chantiers que subiront ces deux installations sportives, car ceux-ci auront coûté plusieurs millions à l’Arrondissement.

«Cela fait depuis 2003 qu’on rénove le Bain et on a presque tout refait au Centre Père Marquette, on souhaite donc que ça se termine bientôt, parce que nos plans d’investissements sont toujours limités. Je ne peux cependant pas garantir que ce seront les derniers travaux à prévoir à ces endroits», explique M. Pauzé.

En effet, ce n’est pas la première fois que ces deux établissements subissent des chantiers lors des dernières années. Le bain St-Denis, a déjà été fermé en raison de divers travaux 2016, et a de nouveau été le lieu de rénovations additionnelles de juillet à novembre 2017. À cette époque, c’était la maçonnerie et le bloc de verre du toit au-dessus du bassin de la piscine qui avaient été réparés, au montant de 372 240 $.

Le Centre Père-Marquette avait aussi été revu de fond en comble, car tous les appareils sanitaires, revêtement de plancher, de mur et de plafond, robinetterie, l’électricité et plomberie furent remplacés à neuf, avec une enveloppe budgétaire de 882 500$.

Originalement construit en 1910, le Bain Saint-Denis fut l’objet de nombreux chantiers dans les années 1930, ainsi qu’en 1956, 1979 et 2003. Pour sa part, le Centre sportif Père-Marquette fut érigé entre 1960 et 1962.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!