TC Media Isabelle Bergeron Une quinzaine d’élèves ont participé à l’activité Policier d’un jour. Ils ont entre autres, pu tester le radar laser lors de l’atelier avec Alain, l’agent de quartier sécurité routière.
Une quinzaine de jeunes d’écoles primaires de Villeray ont fait incursion dans l’univers policier, lors de l’activité Policier d’un jour.

Tout au long de l’année, dans le cadre du programme Unité sans violence, des agents sociocommunautaires du poste de quartier 31 ont rencontré des écoliers pour leur parler de leur emploi, mais aussi de violence.

« Depuis plusieurs années, nous sensibilisons les jeunes aux diverses formes de violence, telles que l’intimidation et les insultes. Nous leur donnons des outils pour faire face à de telles situations », explique l’agent Patrick Brochu.

15 jeunes ont été choisis, par tirage au sort, pour suivre les agents durant une journée, dans le cadre de l’activité Policier d’un jour.

« C’est une forme de reconnaissance. Pendant l’année scolaire, nous avons échangé avec eux. Là, ils découvrent notre quotidien. C’est un privilège bien mérité », indique M. Brochu.

Pendant une journée, des élèves ont accompagné les agents sociocommunautaires du PDQ 31 qui leur ont fait visiter, entre autres, la cavalerie, l’escouade canine et le centre de détention du Service de police de la Ville de Montréal.

« Ça permet de changer l’image de la police. Ils nous voient en classe, mais là, ils ont l’opportunité de connaître davantage notre métier. Nous créons un contact qui facilite la communication. Les barrières sont déjà tombées », mentionne-t-il.

« C’est une bonne idée pour connaître des policiers », souligne Makaryou, de l’école Saint-Gabriel-Lalement.

« J’ai tout aimé. Ça m’a beaucoup impressionné. J’aimerais rester une semaine complète pour en découvrir plus », ajoute Nicolas, de l’école Saint-Barthélemy.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!