Une dizaine de jeunes de Parc-Extension partiront du 17 novembre au 10 décembre au Guatemala, avec l’organisation X-Art. Objectif : «les faire sortir du ghetto qu’ils se sont créé.»

Pour la coordonnatrice, Sandra Mbemba, qui chapeaute ce projet, les jeunes de Parc-Extension ont tendance à s’enfermer dans un schéma parce qu’ils n’ont pas l’occasion de sortir de leur quartier. «Partir à l’étranger est un bon moyen de s’ouvrir l’esprit», croit-elle.

Il s’agit pour la plupart de jeunes «issus de la deuxième ou troisième génération d’immigrants actuellement en questionnement», explique Mme Mbemba. L’objectif est de les aider à se réinsérer dans la société, en reprenant leurs études ou en intégrant le marché de l’emploi.

Se débrouiller par soi-même

Durant leur séjour, les jeunes travailleront au sein des communautés mayas. Le projet est qualifié de « socio professionnel» par l’animatrice. «On veut les faire travailler sur un projet communautaire commun pour leur faire comprendre comment on peut se débrouiller par soi-même. Ils vont comprendre le confort dans lequel ils vivent alors que dans certains pays on travaille avec des outils de fortune. En ce moment ils sont dans le confort, il faut qu’ils soient confrontés à la réalité. Cela a aussi pour objectif de donner à ces jeunes la volonté de reprendre leurs études ou de rentrer dans un métier. Aller dans un pays dans lequel les personnes n’ont pas le choix peut les faire sortir de la ghettoïsation qu’ils se sont créée.» Le projet est né de l’idée d’un jeune étudiant en économie internationale qui a profité des services d’X-Art pendant de nombreuses années. Les jeunes ont préparé leur voyage pendant 10 semaines, notamment en organisant des levées de fonds

Cocktail bénéfice le 15 novembre

Pour financer le voyage de ces jeunes un cocktail bénéfice se tiendra à la galerie d’art Art Mûr, située au coin des rues Saint-Hubert et Bellechasse.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!