(Photo: Sylvain Gagnon) La Ligne Bleue a pour objectif de faire découvrir aux résidents «la richesse de l'offre culturelle autour du métro»
Après trois ans de travail et de recherche, la Ligne Bleue voit enfin le jour. Ce réseau culturel rassemble 25 lieux d’art et de divertissement situés autour de la ligne bleue du métro.

L’objectif est de faire découvrir aux résidents «la richesse de l’offre culturelle autour du métro», présente Valérie Beaulieu, co-directrice de La Ligne Bleue. Il s’agit aussi d’augmenter l’achalandage dans les lieux culturels, particulièrement ceux qui sont moins connus du public tel que le centre Eastern Bloc ou encore la galerie Espace Projet.

Pour inciter les Montréalais à découvrir ces espaces, une carte culturelle au coût de 5$ permet de profiter de réductions dans les différents lieux culturels mais aussi chez les commerçants partenaires. «On veut faire prendre conscience aux gens de ce qui existe autour de la ligne bleue du métro. La vie culturelle passe aussi par les commerces et liens entre la communauté et les lieux de divertissements. La Ligne Bleue est un projet d’urbanisation», souligne Mme Beaulieu.

Dans Villeray, on retrouve entre-autres comme partenaires les boutiques Maillagogo, Cockluch, Archives ou encore le Bistro l’Enchanteur. «La réception a été extraordinaire. Les designers ont tout de suite embarqué», se réjouit la co-directrice.

Échanger, partager, découvrir

Une plateforme web accompagne la démarche. Le site http://www.lalignebleue.ca se veut un lieu d’échanges entre les résidents. «On veut que les citoyens puissent échanger leurs secrets de quartier, d’initiés. C’est un projet culturel au sens large, la culture est partout», insiste Mme Beaulieu. Une application mobile sera aussi lancée, tout comme des comptes Facebook, Twitter et Linkedin.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus