La ressource intermédiaire de la Montagne pourrait être la première phase d’un complexe immobilier qui verrait le jour au coin des rues Jean-Roby et de l’avenue du Parc. Une résidence privée ainsi qu’un parc communautaire pourraient s’annexer au site d’ici quelques années.

C’est en tout cas la volonté du promoteur Bonneville. Si la transaction se réalisait avec le propriétaire actuel du terrain et que l’arrondissement approuvait le projet, un parc d’une superficie de 15 000 à 20 000 pieds carrés et destiné à l’ensemble de la population pourrait voir le jour.

«Ce serait un parc pour le gens du quartier», indique M. Bonneville qui rappelle que la transaction n’a pas été faite et qu’il ne détient pas encore les autorisations.

Parc ou condos?

L’espace vert serait créé à la place de condominiums, ce que souhaitait auparavant ériger le promoteur. «Dans les plans initiaux, il s’agissait d’un espace vert en attendant de construire des condominiums. Si c’est un parc pour la population, c’est très généreux et intéressant de la part du promoteur», précise la conseillère de Parc-Extension, Mary Deros.

«Pour le moment, on est à l’étape de vision de développement. Aucune demande n’a été formellement déposée à l’arrondissement. L’arrondissement est toujours intéressé à réaliser des espaces verts surtout dans Parc-Extension. S’il y a des opportunités, l’arrondissement est intéressé à les évaluer, mais il faut prendre en compte tous les paramètres», ajoute Benoit Lacroix, directeur de l’aménagement urbain. La présence d’espaces verts aux alentours du terrain visé est l’un des critères. Or à quelques minutes à pied de l’autre côté de l’avenue du Parc se trouve déjà le parc de la gare Jean-Talon.

Nouvelle résidence pour les aînés

La résidence privée ajoutée au sud de la résidence de la Montagne serait destinée aux personnes autonomes ou semi-autonomes. Le nombre exact de logements n’est pas encore défini, mais le bâtiment pourrait être construit sur 12 étages. Le zonage de l’espace visé est pour le moment fixé à 10 étages tandis que le zonage d’usage pour les activités autorisées est conforme.

«Nous devons d’abord faire une étude de marché pour savoir quel type de logements nous allons faire, ce seront peut-être des studios, des 2 ½ ou encore des 3½», présente M. Bonneville.

Mme Deros, accueille ce projet avec enthousiasme: «J’ai hâte que le promoteur soit capable d’acquérir le financement pour acheter le terrain. C’est un excellent plan qui peut vraiment bonifier le coin. Les gens veulent souvent être proches de leurs parents, c’est une bonne façon d’améliorer la qualité de vie.»

Le promoteur évalue son investissement à 18 millions de dollars.

Des aménagements nécessaires

L’inauguration de la ressource de la Montagne a aussi été l’occasion de rappeler que des aménagements autour du site étaient nécessaires. Mme Deros précise que la demande a été faite à la Ville Centre d’ajouter un passage piéton, un feu de circulation et un nouvel arrêt d’autobus au coin de l’avenue du Parc et la rue Jean-Roby . «Il faut faciliter la traversée et aider les gens à se déplacer du CLSC vers la résidence», complète l’élue.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!