Les Cuisines et vies collectives Saint-Roch bénéficieront enfin d’un local permanent. Seul bémol, l’organisme doit trouver le financement pour aménager les lieux.

Lors du conseil d’arrondissement de ce mois de septembre, les élus ont approuvé une dépense maximale de 16 500$ permettant la réalisation des plans et devis «afin de redémarrer l’aménagement des locaux au deuxième étage du Centre Ogilvy, situé au 7408, avenue Bloomfield, destiné à l’organisme.»

Mais il ne s’agit que d’une première étape pour la coordonnatrice générale, Gloria Fernandez.

«Maintenant nous devons trouver de l’argent pour aménager ces locaux. On ne l’aura pas du jour au lendemain», souligne-t-elle. L’organisme devrait organiser une campagne de financement à cet effet. Une enveloppe de minimum 100 000$ serait nécessaire.

Six ans d’attente

Depuis sa fondation, il y a vingt ans, Les Cuisines et vies collectives Saint-Roch a déménagé 11 fois et les membres attendent un nouveau local depuis déjà six ans. Investir un lieu permanent représente pour Mme Fernandez la possibilité de passer de 14 à une trentaine de groupe de cuisines collectives.

«On a perdu notre clientèle, car on recommence toujours nos groupes avec les déménagements. Ce lieu sera une place d’appartenance pour les gens de Parc-Extension. On pourrait développer et former du monde pour que les gens deviennent autonomes», croit-elle.

L’emménagement pourrait se faire d’ici un an.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!