Sur la rue Faillon Ouest, on va changer d’adresse sans déménager. L’hommage que souhaite faire la Ville de Montréal et l’ex-maire Gérald Tremblay à Gary Carter en donnant son nom à la rue Faillon Ouest, ne semble pas faire que des heureux.

Des résidents de la rue Faillon Ouest refusent ce changement de nom et l’ont fait savoir. «On s’est retrouvé devant le fait accompli et nous n’avons pas été consulté» a déclaré Antoinette Chan lors du conseil d’arrondissement du 4 décembre. Elle a également annoncé qu’une pétition avait été lancée auprès des 194 résidents de la rue. Le maire de Villeray-Saint Michel-Parc Extension, Anie Samson, avait indiqué qu’elle appuierait la pétition. L’officialisation de ce changement de nom devrait intervenir en février. Les résidents de la rue Faillon Ouest ont motivé leur refus à cause des coûts que ce changement de nom de rue allait engendrer.

La mairie de Montréal avait annoncé en octobre qu’elle allait rendre hommage à Gary Carter, ancien joueur de baseball, considéré comme un des meilleurs receveurs de l’histoire du sport et des Expos de Montréal. C’est justement ses débuts avec les Expos de Montréal en 1974 qui a motivé le choix de cette rue. «C’est là que l’histoire d’amour avec le « Kid » a commencé», avait indiqué le journaliste Rodger Brulotte lors de la conférence de presse de présentation de l’hommage. Les Expos de Montréal recevaient justement au Stade du parc Jarry. Notons que le stade de baseball du parc Ahuntsic sera aussi baptisé du nom du célèbre receveur.

Cela dit, les résidents de la rue Faillon n’ont rien contre l’étoile du baseball mais veulent juste garder leur nom de rue. Ils proposent d’ailleurs qu’une ruelle sans nom faisant angle avec la rue Faillon Ouest et menant vers le stade Uniprix prenne le nom de Gary-Carter.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus