Dès la mi-mars, les nouveaux bars voulant s’installer à Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension n’auront pignons sur rues que sur les grandes artères, telles que le boulevard Saint-Laurent ainsi que les rues Jean-Talon, Jarry et Saint-Denis.

«Un bar est intéressant pour la vie de quartier, mais pas n’importe où. Nous en avons déjà beaucoup», indique la mairesse d’arrondissement, Anie Samson.

En effet, à partir de la mi-mars, les nouveaux bars ne pourront ouvrir leurs portes que sur des artères de catégorie C4. Ils ne seront plus les bienvenus sur les rues locales et résidentielles.

«Nous ne voulons pas devenir le Plateau. Nous avons délimité les endroits propices pour ces commerces. Nous ne voulions pas que ces entreprises dérangent leurs voisins», explique Mme Samson.

Rappelons que les élus locaux ont mis en place un moratoire sur l’émission des permis de débits d’alcool en automne dernier, afin d’évaluer la situation et éviter leur prolifération dans des quartiers résidentiels. Le nombre de permis alloués à ce type de commerces a plus que triplé au cours des dernières années, passant de quatre à 13, entre 2010 et 2013.

Selon la mairesse, 16 demandes de permis ont été déposées à l’arrondissement au cours de l’année 2014.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!