Audrey Gauthier/TC Media M. Reny a installé la première station sonore dans Villeray.

La nuisance sonore est un «fléau» pour des résidents de Villeray qui ont décidé de prendre les choses en main. Julien Reny a installé, à ses frais, la première station sonore du quartier, en 2013, afin de démontrer que le bruit des avions affecte leur qualité de vie.

Cette station comptabilise les vols d’avion et enregistre le nombre de décibels produits par ces engins. «Tout son dépassant les 55 décibels (dB) est considéré comme dérangeant. Depuis que j’ai installé le dispositif, j’ai pu prouver que de nombreux vols dépassaient cette échelle. Certains se rendaient même à 70 dB», laisse-t-il savoir.

Ainsi, en juillet 2014, plus de 600 vols ont été comptabilisés par cette station. Le 15 juillet seulement, un total de 50 vols ont dépassé les 55 dB, dont cinq ont atteint les 74 dB.

Une deuxième station sera installée cette année dans l’arrondissement, cette fois-ci sur la rue Jarry. «Nous voulons conscientiser l’Aéroport de Montréal, mais aussi le reste de la population, de ce que nous vivons et des désagréments reliés aux avions. Avec ces données, nous pourrons aussi faire la preuve tangible de ce que nous avançons», souligne M. Reny.

Des données inutiles
L’Aéroport de Montréal considère ces données comme inutilisables, car elles ne correspondent pas aux pratiques canadiennes.

«L’utilisation des décibels n’est pas une donnée valide au Canada, mais bien en Europe. Nous utilisons un système de prévision d’ambiance sonore, exigé par le ministère des Transports du Canada. Selon celui-ci, la courbe de nuisance, que nous mettons à jour annuellement, ne touche pas cet arrondissement», indique Christiane Beaulieu, vice-présidente aux affaires publiques et communication à l’Aéroport de Montréal.

Selon ce système, seules des portions de l’arrondissement Saint-Laurent et des villes de Pointe-Claire, Dorval et Mont-Royal sont affectées par le bruit des avions.

«Le quartier Villeray n’est pas situé dans une zone de bruit, c’est-à-dire que le son n’est pas nuisible dans ce secteur. On y entend les avions, mais ce n’est pas considéré comme dérangeant», affirme Mme Beaulieu.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!