Collaboration spéciale Les sept membres fondateurs de La Remise.

Plus besoin de faire appel à son beau-frère pour emprunter des outils. Une équipe de sept résidents de Villeray planche sur le projet de La Remise, la première bibliothèque d’outils de la métropole.

Depuis près d’un an, les membres fondeuteurs oeuvrent sur l’élaboration du concept. Ils sont actuellement à la recherche d’un local et visent une ouverture dès ce printemps.

Imitant le procédé des bibliothèques montréalaises, les abonnés de La Remise pourront emprunter des outils pendant plusieurs jours ou utiliser des objets sur place.

«À Montréal, les logements sont petits. On n’a pas nécessairement l’espace pour travailler sur ses projets ou des endroits pour entreposer ses outils. C’est pourquoi nous avons lancé le projet», explique Valérie Fréchette, l’une des membres fondatrices du projet.

En plus d’offrir des outils, la coopérative offrirait également des formations et des ateliers sur divers sujets, dont l’agriculture urbaine et le transport actif.

«Toutes les personnes qui emprunteront nos outils devront suivre un cours rapide sur la façon sécuritaire de les utiliser. Nous offrirons également des ateliers sur la façon de préparer son vélo pour l’hiver ou sur la confection de semis. Nous ne nous limitons pas seulement à la rénovation. Nous aurons également un espace avec des machines à coudre», avance Mme Fréchette.

Campagne de financement
Les membres ont lancé une campagne de sociofinancement, le 13 février, afin de couvrir les frais d’aménagement et d’ouverture de La Remise. La coopérative a besoin de 22 000$, avant le 14 mars, pour y arriver.

«Nous sommes positifs. En quelques jours, nous avons déjà amassé près de la moitié de notre objectif. Toutefois, si nous ne l’atteignons pas, nous ne pourrons pas ouvrir et nous rembourserons les donneurs», souligne Mme Fréchette.
En attendant, les membres fondateurs cherchent un local dans le quartier Villeray et amassent des outils.

«Nous avons déjà près d’une centaine d’outils en stock, dont une scie sauteuse, une scie ronde et du matériel pour l’entretien des bicyclettes. Nous avons également trouvé un local dans le quartier, mais nous gardons l’œil ouvert pour en repérer un plus près d’un métro», mentionne-t-elle.

Les bénévoles souhaitent ouvrir les portes de cette bibliothèque d’outil entre les mois d’avril et juillet. Déjà, plusieurs citoyens les ont approchés pour emprunter des outils.

«Lors du lancement de notre campagne de financement, plusieurs résidents nous suggéraient des outils, voulaient nous faire des dons ou encore voulaient savoir où nous étions situés pour venir emprunter des objets. La population est très réceptive à notre projet», soutient-elle.

Pour faire un don monétaire ou de matériel ou pour de l’information, on visite le site http://www.laremise.ca.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus