Audrey Gauthier/TC Media Neuf arbres de la Place de Castelnau ont reçu le vaccin, cette année.

L’arrondissement poursuit sa lutte contre l’agrile du frêne, en date du 4 septembre 2015, plus de 3000 arbres ont été injectés au triazin. D’ici la fin de l’année, 73% des frênes auront reçu le vaccin.

«Ça donne une chance de survie à notre forêt. C’est un exercice préventif afin de prolonger la durée de vie de nos arbres», explique Robert Gervais, chef de division des parcs à l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension.

Les injections se termineront au cours des prochains jours. Jusqu’à présent, 64% de la forêt de frênes dans l’arrondissement a reçu le pesticide. Les arbres ayant été traités arborent un petit point rose, sur leur tronc, à la hauteur des yeux.

«L’arrondissement s’occupe de ses frênes et nous travaillons tous pour les sauver. Nous avons presque couvert l’ensemble du territoire», souligne M. Gervais.

L’arrondissement a libéré une enveloppe de près de 200 000$ pour son programme de lutte contre l’agrile du frêne. Jusqu’à présent, 167 000$ ont été utilisés.

Arbres abattus
D’ici la fin de l’année, 254 frênes seront abattus dans l’arrondissement. Toutefois, ce nombre pourrait augmenter ou même diminuer.

«Ce nombre est évolutif, car nous allons abattre d’autres arbres à l’automne», indique M. Gervais.

Sur les frênes coupés jusqu’à présent, 22 ont été déclarés positifs et 128 étaient situés dans un rayon de 300 mètres entourant les arbres infestés.

Recherches
Le vaccin n’est qu’une solution temporaire pour prolonger la vie des arbres, dans l’attente de trouver un remède.

«Il y a des recherches, notamment avec le Service canadien des forêts et la Ville de Montréal, pour la création d’un champignon contre l’agrile. Nous espérons qu’il paralysera l’insecte», souligne Michèle Bonacorsi, agente technique en horticulture à l’arrondissement.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!