Catherine Paquette/TC Media Le président du Centre des loisirs des sourds, Gilles Boucher, tient une photo de la construction de l’Institution des sourds-muets de Montréal.

Des centaines de personnes malentendantes se donnent rendez-vous chaque semaine dans le sous-sol de la paroisse Saint-Vincent Ferrier, dans Villeray, où se trouve le Centre des loisirs des sourds de Montréal (CLSM). L’association, connue pour être la première en son genre au Canada, fête cette année son 115e anniversaire.

Dans la grande salle, on joue au bingo ou au billard et on converse. Dans les bureaux, les administrateurs du centre s’affairent aux préparatifs de deux jours de fêtes prévus à la fin avril, échangeant quelques idées en langue des signes québécoise.

«Le mardi, c’est la journée des personnes âgées, explique Gilles Boucher, président du CLSM. Mais si vous venez le vendredi, c’est plein d’adolescents et de jeunes.»

En plus des fêtes thématiques, des tournois sportifs et des activités saisonnières, le centre offre un service d’interprétation visuelle et tactile à ses quelque 300 membres. Ses activités ont pour but de briser l’isolement et de contribuer au développement des personnes sourdes et malentendantes.
M. Boucher est devenu sourd à l’âge de 10 ans après avoir contracté une méningite.

Des familles sourdes viennent de partout au Québec pour rencontrer des membres de la communauté à Mont­réal, fait savoir M. Boucher. Le Centre québécois pour la déficience auditive estime à
770 000 le nombre de personnes vivant avec une déficience auditive au Québec.

«Ici, tout le monde se comprend. On est entre nous.» -Gilles Boucher, président du CLSM

 

Le Centre des loisirs des sourds a été fondé en 1901, entre autres par le père Michel Cadieux, directeur de l’Institution des sourds-muets de Mont­réal. Aujourd’hui situé sur la rue Drolet, il fait partie des nombreux services qu’offre l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-
Extension aux Montréalais vivant avec une déficience auditive. C’est dans ce quartier qu’on retrouve la plus grande concentration d’organismes dédiés à la communauté.

En plus du Centre des loisirs, Villeray compte la Maison des Sourds, un complexe résidentiel, et deux écoles spécialisées: l’école Gadbois au primaire, et Lucien-Pagé au secondaire. La bibliothèque du Patro le Prévost, sur l’avenue Christophe-Colomb, est la seule à avoir un bibliothécaire sourd. Par ailleurs, le conseil d’arrondissement est traduit en langue des signes chaque mois.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!