Cliquez ici pour envoyer votre flirt!

Important: Les messages seront mis en ligne après modération par Métro. Veuillez n'envoyer vos messages qu'une seule fois! À noter:
  • Métro n'apporte pas de corrections aux messages afin d'en conserver l'authenticité
  • Pour améliorer vos chances, soyez clair et précis!
  • Ces messages sont publics, attention aux coordonnées que vous y laissez!

Archives Métro Flirt

LES PLUS RÉCENTS FLIRTS…

A LUI…

Je suis la plus chanceuse au monde... voici... Je te vois travailler dur...Je veux te dire que je suis fière...Te faire savoir que j'admire ce que tu fais...Ma vie n'aurait pas de but sans toi...Tu m'inspires à être meilleure... .Tu es l'homme dont je rêve...Je mets ma vie entre tes mains... Je veux te donner mon souffle, ma force, ma volonté d'être.. A travers les bons, les mauvais moments.. les hauts et les bas.. Je serai toujours là pour toi.. Parce que tu es le plus beau.. j'adore ta façon d'être.. J'accomplirai tous tes désirs, tes désirs sont mes ordres...Je veux te sastisfaire..Ton coeur si pur, ton amour brille à travers....Il y a tant de toi en moi..Oussi...
DS, 30 juillet 2015

Aucun commentaire.

A toi mon amour

A toi mon tendre amour , je ne trouve pas le chemin pour sortir de toi , pour sortir de nous. Ta Lolita qui attends patiemment.
ta lolita, 30 juillet 2015

Aucun commentaire.

Dan, mon héro

Dan, mon héro, mon ange gardien, ma douce folie... mon unique univers. Le temps qui passe serait dépourvu de sens sans ta présence. Tu as fait de mon monde un grand jardin dont les parfums me couvre d'une paix poétique et dans lequel j'aime me perdre à en perdre la tête. Tu es un délicat plaisir pour tous mes sens. Tu seras toujours et à jamais ma source d'inspiration, mon modèle de droiture, mon idéal et ma raison. Je t'admire. Je ne peux que devenir meilleure avec toi. Je ne peux que grandir et m'améliorer et jamais je ne cesserai de m'inspirer de toi.... à ma façon à moi. je t'aime.
Gen, 30 juillet 2015

Aucun commentaire.

Acquis de droit

un grand pouvoir entraîne une grande responsabilitÉ. love or faMe ? laIsserait-on queLqu'un se noyer pour la gloIre de l'histoirE ? Qui es-tu ?
L'oeuvre de Machiavel, 30 juillet 2015

Aucun commentaire.

Bus 106 Newman aujoud hui 7:00

Je t ai vu encore ce matin, tu etais habiller en noir. kamouz12@yahoo.fr
Le jeune homme qui porte interet a toi, 30 juillet 2015

Aucun commentaire.

Bonjour Félix!

La fille au lunette noire, elle prend le métro à Sauvé à quelle heure?
Paris, 30 juillet 2015

Aucun commentaire.

La dame en rouge

À toi jolie dame, métro Snowdon ce matin. Habillée toute en rouge, d'une beauté extrème et de lumière éblouissante au point ou je ne pouvais que fermer les yeux. Tu es tellement belle et attirante .
Le romantique, 30 juillet 2015

Aucun commentaire.

Wow belle black à mtl et métro laval

Wow je suis accro au femme noir vous éte tellement belle et sexy
Blanc bec trop gener, 30 juillet 2015

Aucun commentaire.

A ANDREA

Spotted a Andrea qui ma aborder proche du métro st-henri quand je revenais du boulot , et qui a voulu essayer mon longbard a 2h du matin la nuit du 29-30 Juillet ! Tu travail a Douglas et tes vraiment drôle
Le Samaritain qui a voulu te raccompagner !, 30 juillet 2015

Aucun commentaire.

Déesse

J’aurais aimé pouvoir mettre un sourire sur ton visage, chasser ces anxiétés de ton regard. J’aurais aimé t’aider à prendre conscience de ta grandeur dans cette société aliénée. J’aurais aimé que tu voies les étoiles qui tombent sans cesse lorsque je suis en ta présence. J’aurais aimé te confirmer ta splendeur, ton éclat inégalé. J’aurais aimé que tu y croies, car tu ne sais pas l’effet que tu peux avoir sur les gens. Tu es aimée, et tu n’as pas besoin de le mériter. Je te souhaite de trouver ton bonheur, peu importe où il se trouve.
Ninja, 29 juillet 2015

Aucun commentaire.

Au beau mexicain de l’Intermarché Boyer

Attendant l'autobus coin Boyer Mont-Royal, j'entendit un de tes collèges t'appeler Pedro. Je ne sais pas s'il s'agit de ton prénom, mais sache que mon cœur a chavirer lorsque je me suis retourné. Je ne cesse de revoir ce visage aux traits si parfaits. Espérant une nouvelle rencontre bientôt.
Raoul, 29 juillet 2015

Aucun commentaire.

Impossible dream

I am so attracted to you – it’s real And I know I can’t do anything because we are both taken But seeing you five days a week, talking to you and looking in your eyes it's a lot to handle sometimes I don’t even know what to say it’s already too late, you are in my thoughts and it’s not ok And I keep wondering if you feel the same but you are so difficult to read I wish I could tell you these things very honestly, from a woman to a man, But I can't
Lune, 29 juillet 2015

Aucun commentaire.

L’éternellement recommencement…

...qui ne mène à rien tant que nous resterons dans nos silences remplis d'orgueil. À la prochaine donc !
Anon, 29 juillet 2015

Aucun commentaire.

Marché J-T ce pm

J'étais à côté de mon vélo et je me mettais de la crème solaire...
Fille rouge en noir, 29 juillet 2015

Aucun commentaire.

À toi Michaël

Déjà un mois et je ne me lasse pas de toi mon grand brésilien. J'ai hâte que tu me montre davantage ton côté homme au lieu de ton côté ado .à ce soir pour jouer dans tes cheveux long boucler .ta grande au longue jambe
Ta lys préférer, 29 juillet 2015

Aucun commentaire.

Du Métro Papineau à Berri-UQAM, une matinée bouleversante, (corrigé)

J'étais entrain de lire le journal Métro quand tout à coup je sens un rayonnement qui me fait transpirer d'un sourire enigmatiquement rare, dès lors, je lève mes yeux et te voilà en face de moi avec une superbe jupe noire, un soulier plat noir, une coquette valise noire, une petite serviette dentelée à la francaise et de couleur noire entre tes mains, puis un joli t-shirt ayant des traits chocolats, noirs et purple fine dentelée dans les bras. Moi, je portais un t-shirt bleu à col, un jeans bleu et une paire de lunette solaire, puis un tennis gris/jaune. (Tu restais dans le métro en direction d'Angrignon et moi, je descendais à Berri-UQAM en commentant le grand impair de ne pas te parler avant ma descente bien qu'on se regardait l'un l'autre.) Soudainement, en te regardant, je ne me sens plus moi-même et j'entends au fond de moi quelqu'un qui me dit: Nzo, où es-tu? à ce moment là, je realisais que je devienne un géant de papier en présence de ton visage magnifique qui portait l'expression d'une femme au coeur tendre. Je ne crois pas dans le hasard quoi qu'il est curieux, mais je crois en toi comme la seule pouvant éclairer mon coeur à travers ton soleil d'amour, ton sens aiguisé de savoir faire, ton sourire contagieux, ton regard complaisant et surtout l'expression de douceur de tes habits qui brillera en plein minuit pour apporter de la serve à mes plantes. Je crois toute ma vie, qu'il existe toujours quelqu'un qui peut faire la différence même au plus profond de l'océan. S'il te plait!, offres-moi une raison de vivre en utilisant je.veuxt.aimer@aol.com Hernceau, 29 juillet 2015
anon, 29 juillet 2015

Aucun commentaire.

Jolie brune/rousse 29 juillet 13h00

C'était sur la ligne orange en direction Montmorency vers 12h50-13h00. J'ai embarqué a Jean-Talon et tu étais déjà dans le wagon. Que tu es resplendissante avec tes grandes lunettes de soleil et ton beau rouge a lèvres rouge vif. Peut-être ai-mal interprété, mais j'ai sentis que tu m'observais et me regardais. Si tu le souhaites, écris moi ici pour que l'on fasse connaissance len31 (at) hotmail (dot) fr . Sinon je te souhaites une belle journée :)
Du black avec un T-shirt bleu / jaune, et ses gros écouteurs blancs., 29 juillet 2015

Aucun commentaire.

Belle spectatrice

Nadine, tu es venue me voir jouer au baseball, samedi au parc Jarry. Je pense encore à toi
Le joueur de 3e but. Celui qui a le plus gros bat de l'équipe, 29 juillet 2015

Aucun commentaire.

bus 106 Newman ,7:00 ce matin

Ma belle, Toi et moi on a echange beaucoup de sourirs... je suis descemdu le premier... je veux qu"on prenne une tasse ensemble... tu avais ton ecouteur...
Bleu-Noire, 29 juillet 2015

Aucun commentaire.

Métro Papineau à Berri-UQAM, un mercredi matin 29 Juillet,

J'étais entrain de lire le journal Métro quand tout à coup je sens une chaleur qui monte et me faire transpirer d'un sourire enigmatiquement rare, dès lors, je lève mes yeux et te voilà en face de moi avec une superbe jupe noire, un soulier plat noir, une coquette valise noire, une petite serviette dentelée à la francaise et de couleur noire entre tes mains, puis un joli t-shirt ayant des traits chocolats, noirs et purple fine dentelée dans les bras. Moi, je portais un t-shirt bleu à col, un jeans bleu et une paire de lunette solaire, puis un tennis gris/jaune. (Tu restais dans le métro en direction d'Angrignon et moi, je descendais à Berri-UQAM en commentant le grand impair de ne pas te parler avant ma descente bien qu'on se regardait l'un l'autre.) Soudainement, en te regardant, je ne me sens plus moi-même et j'entends au fond de moi quelqu'un qui me dit: Enzo, où es-tu? à ce moment là, je realisais que je devienne un géant de papier en présence de ton visage magnifique qui portait l'expression d'une femme au coeur tendre. Je ne crois pas dans le hasard quoi qu'il est curieux, mais je crois en toi comme la seule pouvant éclairer mon coeur à travers ton soleil d'amour, ton sens aiguisé de savoir faire, ton sourire contagieux, ton regard complaisant et surtout l'expression de douceur de tes habits qui brillera en plein minuit pour apporter de la serve à mes plantes. Je crois toute ma vie, qu'il existe toujours quelqu'un qui peut faire la différence même au plus profond de l'océan. S'il te plait!, offres-moi une raison de vivre en m'écrivant sur je.veuxt.aimer@aol.com
anon, 29 juillet 2015

Aucun commentaire.