Cliquez ici pour envoyer votre flirt!

Important: Les messages seront mis en ligne après modération par Métro. Veuillez n'envoyer vos messages qu'une seule fois! À noter:
  • Métro n'apporte pas de corrections aux messages afin d'en conserver l'authenticité
  • Pour améliorer vos chances, soyez clair et précis!
  • Ces messages sont publics, attention aux coordonnées que vous y laissez!

Archives Métro Flirt

LES PLUS RÉCENTS FLIRTS…

Du vert au mauve

C'est comme ça que commence la romance... J'm'en rappel comme si c'tait hier, / bien qu'ça fasse juste deux heures / et que j'pue encore la bière. / Le neuf septembre deux milles seize, / (j'écris en lettre, / car les chiffres me rendent mal à l'aise) / à l'heure de pointe, / vers cinq et demi de l'après-midi. / L'on s'est sourit, puis le métro est partie. / On était sortie d'la orange pour aller s'a verte. / Jursqu'à Atwater, l'on n'osait tourner nos têtes. / J'ai pas pu m'coucher, / j'pensais à toi. / J'ai pas pu m'l'ver, / t'étais pas avec moi. / Ça m'a prit toute la nuit, mais j'ai compris. / Dès l'premier regard, c'tait l'coup d'foudre. / J'ai espoir! / J'sais pas si tu pourras me lire, pis, j'peux juste t'écrire. / C'tait ici l'début, ça s'ra ici qu'ça s'bute. / Mes jambes sont ouvertes, / mon sexe est dur. / J'te décrit drêt là d'ma pense, ma vision romance. / J'aurai voulu être direct, / mais ta beauté m'arrêta net! / J'n'avais qu'ton reflet filtré par lés vitres. / Trop tard pour revenir en arrière, / faut que j'm'ouvre dès qu'possible, / j'pass'rai du verre au « move »! / Tu verras Princesse, / très bientôt je te prendrai les fesses de toute mon allégresse / en r'niflant une fois d'plus ta tresse. / J'ne comprends pas les Haïkus, / mais j'ai pris l'temps d'te faire, juste au cas où, / quelques verres qui s'lisent pour patienter lés alcoolisés: / Je ne suis pas beaux comme un chauffeur d'autobus, en radieux muscles ou puissant sourire, mais je m'en balance, la longueur du véhicule compense, en fait, tout ce qui me manque c'est un uniforme, ne niant pas que je suis pas le plus en forme, nenni mon manque d'ambition depuis que je t'ai, une nouvelle volonté, l'ancienne est à jeter, insupportable que je ne sois dans ton portable, envoie-moi ta peau en photos dès que tu peux, de minute en minute, mon cœur revit l'instant en boucle jusqu'à ne plus tenir debout, triste de notre circonstance dénudé de romance, on se rattrapera durant notre lune de miel, nuit ou je te ferai nos enfants sous le ciel, s'il te plait écris-moi, en attendant l'échange en ligne de nos numéros, sur mon mail perso xyloglossie@hotmail.com ensuite l'on s'échangera nos Facebook mon ange :) Venir à toi pour enfin venir avec toi, a trop repousser l'échéance l'on s'attira négligence qui nous échouera droit à l'échec et jamais notre amour ne sera étanche, sérieux comme mon rêve toujours plus précieux, sûr de se réaliser, restons réaliste, attendons que ça soit publié dimanche.
Hamel Dumais, 1 octobre 2016

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!