Cliquez ici pour envoyer votre flirt!

Important: Les messages seront mis en ligne après modération par Métro. Veuillez n'envoyer vos messages qu'une seule fois! À noter:
  • Métro n'apporte pas de corrections aux messages afin d'en conserver l'authenticité
  • Pour améliorer vos chances, soyez clair et précis!
  • Ces messages sont publics, attention aux coordonnées que vous y laissez!

Archives Métro Flirt

LES PLUS RÉCENTS FLIRTS…

Jeudi 11 mai – Vous revoir, vous dire… au-delà de ce silence !

Vers 2 hrs PM. Suis entré à Beaubien, vous étiez installé à la porte opposée à l'entrée et j'ai du m'installer devant vous. J'ai déposé mon sac-bandoulière à mes pieds. Au cours de mon regard circulaire pour me situer dans cet environnement, je vous ai aperçu. Au début du trajet en regardant nulle part j'ai aperçu votre reflet dans une fenêtre. Je vous ai observé et appréciais votre profil. Et pour de courts instants, lorsque vous étiez tranquillement à consulter votre cell, la tête légèrement penchée, je jetais un regard pour voir votre visage d'un autre angle et et saisir votre présence. Station Sherbrooke, vous avez esquissé des gestes qui indiquaient que vous débarquiez à cette station,. J'étais un obstacle sur votre passage. je me suis penché pour ramasser mon sac et me redresser pour libérer votre passage. Jamais à ce moment nos regards ne s'étaient croisés, et ne saviez aucunement que de ma discrète observation , vous suscitiez l'effervescence de mes émotions. Vous n'avez point eu le temps de m'interpeller pour m'indiquer que vous vouliez sortir et pensiez probablement que de soulever mon sac signifiait ma sortie. En me redressant je vous ai adressé par mon singulier regard une part des émois que vous me suscitiez. Un petit moment d'éternité, en passant devant moi, ayant saisi que j'étais ''tout à Toi !'' En ce silence tu m'as offert: de voir un bout de ton âme dans ton regard, le début de tes beautées dans ton sourire. Te revoir pour entendre les musiques qui t'habitent !
RR, 16 mai 2017

Aucun commentaire.
blog comments powered by Disqus