JÉRUSALEM — L’ancien président israélien Shimon Peres a pris du mieux au cours des dernières heures.

Ses médecins ont révélé mercredi qu’il a repris connaissance et qu’il a serré la main de son gendre, qui est aussi son médecin personnel.

Le docteur Yitzhak Kreiss, le directeur du Centre médical Sheba, près de Tel-Aviv, a dit que l’état de santé du lauréat du prix Nobel de la paix de 93 ans demeurait sérieux mercredi après-midi, 24 heures après qu’il ait été terrassé par un accident vasculaire cérébral grave, mais que ses signes neurologiques s’améliorent.

Il a ajouté que M. Peres, qui avait été plongé dans un coma artificiel pour lui permettre de se reposer, reprend connaissance de temps à autre, et qu’il réagit aux stimulus. M. Peres reçoit toujours des sédatifs doux et un appareil l’aide à respirer, a-t-il précisé.

Son gendre et médecin personnel, Rafi Walden, a dit que M. Peres a «bien répondu» quand on a réduit sa dose de médicaments. Il comprend ce qu’on lui dit, il répond, et les médecins sont impressionnés par les progrès réalisés au cours des dernières heures, a-t-il dit.

M. Walden avait précédemment révélé que M. Peres a subi un AVC dans l’hémisphère droit du cerveau. Sa vie ne semble plus être en danger, mais on ne sait pas quelles séquelles il pourrait garder ou jusqu’à quel point il pourra se rétablir, selon M. Walden.

M. Peres a été hospitalisé d’urgence mardi après avoir ressenti un malaise. Des examens ont ensuite révélé qu’il avait subi un AVC. Le docteur Kreiss a indiqué que M. Peres sera maintenant transféré vers l’unité de soins intensifs neurologiques, où son état sera réévalué.

L’ex-président a été hospitalisé à deux reprises plus tôt cette année. Les fois précédentes, il avait toutefois obtenu son congé d’hôpital rapidement. Selon l’équipe de Shimon Peres, ce dernier aurait reçu un simulateur cardiaque la semaine dernière.

Shimon Peres a occupé pratiquement tous les postes gouvernementaux en Israël au fil de sa carrière de 70 ans. Il a remporté le prix Nobel de la paix en 1994 pour avoir conclu un accord de paix intérimaire avec les Palestiniens.

Il a quitté la présidence en 2014 après avoir effectué un mandat de sept ans pendant lequel il a fréquemment assisté à des conférences internationales, comme le Forum économique mondial de Davos.

M. Peres demeure l’un des personnages publics les plus populaires du pays. Il organise régulièrement des événements pour faire la promotion de la coexistence pacifique entre Arabes et Juifs.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus