LA HAYE, Pays-Bas — Les procureurs de la Cour pénale internationale ont publié jeudi un document d’orientation qui dévoile leurs priorités dans la sélection des dossiers et qui, pour la première fois, accorde une nouvelle attention à la destruction ou à l’exploitation illégale de l’environnement.

Le document de 18 pages précise que les procureurs accorderont une attention particulière aux crimes qui impliquent la destruction de l’environnement, l’exploitation illégale des ressources naturelles ou l’expropriation illégale de la terre.

Global Witness, une organisation non gouvernementale qui dénonce les crimes associés à la demande pour les ressources naturelles, a estimé que ce document d’orientation représente une étape importante dans l’évolution de ce tribunal né il y a 14 ans.

Le document prévient que les procureurs s’intéresseront particulièrement aux crimes contre les enfants, aux crimes sexuels, aux attaques contre les sites religieux ou culturels, et aux crimes contre les Casques bleus.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus