NAIROBI, Kenya — Des dizaines de personnes en colère ont manifesté vendredi contre la construction d’un lien ferroviaire qui traverserait le plus vieux parc national du Kenya.

Environnementalistes et autres ont défilé dans les rues de la capitale, Nairobi, en agitant des affiches sur lesquelles on pouvait notamment lire, «Ne violez pas notre parc».

Les manifestants ont présenté une pétition qui réclame un trajet alternatif pour le chemin de fer.

Le célèbre paléontologue Richard Leakey, qui dirige le Service kényan de la faune, a assuré que le lien surélevé ne nuira pas aux animaux.

La Corporation des chemins de fer du Kenya doit obtenir l’accord de l’Autorité nationale de gestion de l’environnement avant de lancer les travaux. Une étude d’impact environnemental et social est aussi nécessaire.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus