ANKARA, Turquie — La police d’Itsanbul, en Turquie, a mené des raids simultanés dimanche soir afin de procéder à l’arrestation de 40 personnes de diverses origines étrangères soupçonnées d’avoir des liens avec Daech (groupe armé État islamique).

L’agence de presse officielle Anadolu précise que ces personnes sont notamment originaires de l’Azerbaïdjan, de l’Iran, de l’Irak et de l’Afghanistan. Elles ont été arrêtées dans un même quartier d’Itsanbul, à 23 endroits différents.

L’agence Anadolu affirme que ces suspects ont séjourné à plusieurs reprises dans des zones de guerre en Syrie voisine.

Depuis un an, la Turquie a été le théâtre d’un grand nombre d’attentats. Ceux qui ont été imputés à Daech par les autorités turques ont fait plus de 200 morts.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus