Claude Paris/The Associated Press

PARIS — Les forces de l’ordre françaises ont procédé à huit nouvelles arrestations relativement à l’attentat de Nice qui a fait 86 morts le 14 juillet dernier.

Le bureau du procureur de Paris a expliqué mardi que les suspects épinglés la veille sont des Français et des Tunisiens associés à Mohamed Lahouaiej Bouhlel, qui a foncé dans la foule au volant d’un camion de 19 tonnes.

Les huit personnes ont été arrêtées dans les Alpes-Maritimes, une région du sud-est de la France qui comprend la ville de Nice. Au moins cinq d’entre elles font l’objet d’accusations préliminaires de terrorisme pour avoir aidé Bouhlel, notamment en lui procurant une arme.

Daech (le groupe armé État islamique) a revendiqué l’attaque du 14 juillet survenue sur la Promenade des Anglais.

Le ministre français de l’Intérieur, Bernard de Cazeneuve, a prévenu mardi que la France est confrontée à une menace plus grave que jamais. Il a révélé que 300 personnes ont été arrêtées depuis le début de l’année dans le cadre d’enquêtes sur des réseaux extrémistes.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus