BAGDAD — Les forces irakiennes ont lancé une offensive pour reprendre une ville près de Mossoul, le dernier bastion de Daech (le groupe armé État islamique) au pays.

L’offensive pour capturer Shirqat est appuyée par des forces paramilitaires, principalement des miliciens chiites.

Le premier ministre irakien Haider al-Habadi a annoncé le début de l’opération mardi lors d’une allocution télévisée depuis New York, où il assiste à l’Assemblée générale des Nations unies.

On ne sait pas si les forces irakiennes sont épaulées par des frappes aériennes de la coalition américaine.

Shirqat se trouve à environ 250 kilomètres de Bagdad. La ville a été l’une des premières à tomber entre les mains de Daech en juin 2014.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus