Le photographe de l’image de Skittles que Donald Trump Jr. a utilisée dans un gazouillis où il compare les réfugiés syriens à des bonbons empoisonnés était lui-même un réfugié, a appris la BBC.

Le fils du candidat à la présidentielle américaine, Donald Trump, a provoqué un tollé lundi, alors qu’un tweet mettant en vedette un bol de Skittles a été la risée du réseau social au cours de la soirée:

Or, il s’avère que David Kittos, le photographe du bol de Skittles, a lui-même été réfugié en 1974. Il tentait alors de fuir l’occupation turque de Chypre. Celui-ci affirme avoir publié l’image sur le réseau social Flickr en 2010, et assure que la photo a été utilisée sans son consentement.

«Je suis maintenant un citoyen britannique, mais je suis Grec et Chypriote de naissance. En 1974, j’étais réfugié en raison de l’occupation turque, a-t-il confié à la BBC. J’avais six ans. Nous vivions dans une région de Chypre qui est maintenant sous contrôle militaire de la Turquie. Nous avons dû tout abandonner du jour au lendemain, tous nos biens.»

«L’image a été utilisée sans ma permission. Je ne soutiens pas ses idées politiques, et je n’aurais jamais accepté son argent pour qu’il utilise ma photo», a-t-il ajouté.

Le photographe n’a pas indiqué s’il allait entreprendre des mesures légales contre la campagne de M. Trump, mais il croit avec véhémence que l’image doit être supprimée. «Ils se foutent de mes sentiments. Ils ne devraient pas voler une image, point final», conclut-il.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus