Métro

WASHINGTON — Un nouveau record des températures mondiales a été enregistré pour le mois d’août, avec 16,52 degrés Celsius de moyenne, a annoncé mardi l’Administration océanique et atmosphérique des États-Unis (NOAA).

Il s’agit du 16e mois consécutif considéré comme le plus chaud par la NOAA. Le responsable en chef de l’agence, Deke Arndt, a par ailleurs ajouté que les températures de l’année 2016 pourraient vraisemblablement s’élever au-dessus de la moyenne record de 2015.

L’été qui vient de s’achever a déjà été plus chaud que le précédent, a précisé M. Arndt. La NOAA a commencé à compiler ces données il y a 137 ans.

L’annonce de la NOAA survient le jour où 375 membres de l’Académie américaine nationale des sciences (NAS) ont pressé, dans une lettre ouverte, les dirigeants des États-Unis à respecter leurs engagements internationaux en matière de changements climatiques. Le célèbre physicien Stephen Hawking figure parmi les signataires, en plus de 30 lauréats de prix Nobel.

Le climatologue Kerry Emmanuel, de l’Institut technologique du Massachusetts (MIT), qui fait partie des instigateurs de la pétition, affirme que le groupe de scientifiques a voulu réagir à la plateforme électorale du Parti républicain.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus