Matt Dunham Matt Dunham / The Associated Press

LONDRES — Le président du Parlement européen a imploré le Royaume-Uni, jeudi, d’entamer rapidement les pourparlers pour effectuer sa sortie de l’Union européenne, arguant qu’il est primordial de terminer les négociations avant les élections européennes de 2019.

Bien que les Britanniques aient voté majoritairement pour le Brexit cet été, Londres n’a toujours pas invoqué l’article 50 du traité de l’Union européenne qui prévoit un mécanisme de sortie, ce qui lancerait officiellement les négociations.

Ces pourparlers pourraient durer au moins deux ans.

La première ministre Theresa May a déjà indiqué qu’elle n’amorcerait pas les discussions avant la fin de l’année.

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a déclaré jeudi, avant une rencontre avec Mme May au 10, Downing Street, qu’il comprenait que le gouvernement britannique souhaite prendre son temps.

Mais il a ajouté que ce ne pourrait être bon pour le Royaume-Uni et l’Union européenne que les Britanniques votent pour faire élire des députés européens au moment où les négociations pour concrétiser le Brexit auraient cours.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus