Eman Helal Eman Helal / The Associated Press

LE CAIRE — Un responsable égyptien a affirmé vendredi que 162 corps avaient été repêchés au large de l’Égypte, deux jours après le naufrage d’un bateau sur lequel prenaient place des centaines de migrants qui tentaient de quitter le continent africain pour se rendre en Europe.

Mohammed Sultan, le gouverneur de la province de Beheira, a mentionné à l’Associated Press que les autorités s’attendaient à ce que des dizaines d’autres corps soient récupérés.

Des pêcheurs participaient à l’opération de secours, vendredi, ramenant sur la rive des dizaines de corps. Plusieurs femmes et enfants se trouvent parmi les victimes puisqu’ils n’ont pas réussi à s’éloigner à la nage du navire lorsque celui-ci a sombré.

Un des pêcheurs a déclaré que la mer est littéralement remplie de corps.

Le bateau surchargé de migrants a chaviré mercredi, à 12 kilomètres de la ville portuaire de Rosetta.

Les autorités tentent de déterminer combien de personnes se trouvaient à bord lorsque l’embarcation a coulé.

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés estime qu’environ 450 personnes se trouvaient sur le bateau. L’agence de presse nationale MENA mentionne plutôt que 600 migrants pourraient s’être entassés sur le navire.

Quelque 160 personnes ont survécu au naufrage, principalement des Égyptiens.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus