MONTRÉAL — L’échelle de Saffir-Simpson est le système qui sert à mesurer l’intensité des ouragans, et ainsi estimer les dommages potentiels qu’ils peuvent causer en matière de destruction et d’inondations.

Catégorie 1 (vents de 118 à 151 km/h)

Dommages limités principalement aux arbres et aux maisons mobiles sans ancrages; quelques inondations côtières.

Catégorie 2 (vents de 152 à 175 km/h)

Quelques dommages possibles aux toits, portes, fenêtres, arbres et arbustes; dommages probables aux fils électriques et aux poteaux.

Catégorie 3 (vents de 176 à 208 km/h)

Quelques dommages structurels; déracinement d’arbres matures; inondations près des rives et possiblement dans les terres; maisons mobiles détruites.

Catégorie 4 (vents de 209 à 250 km/h)

Dégâts importants aux portes et fenêtres; inondations majeures au rez-de-chaussée des habitations près des côtes; terrains possiblement envahis par les eaux.

Catégorie 5 (vents de plus de 251 km/h)

Toits arrachés et destruction d’immeubles; évacuations massives; inondations causant des dégâts majeurs aux habitations situées près des côtes.

*Note: Cette échelle est avant tout conçue pour les latitudes sud. Les dégâts risquent d’être différents si un ouragan frappe le Canada, en raison de l’inclinaison du plateau continental et de la forme des côtes dans la région touchée.

Sources: National Weather Service, National Hurricane Service

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!