Getty Images Malcolm Turnbull

CANBERRA, Australie — Un parti d’opposition en Australie pourrait empêcher le gouvernement de tenir un référendum non contraignant sur le mariage gai, prévu pour le mois de février.

La coalition conservatrice du premier ministre Malcolm Turnbull a besoin de l’appui du Parti travailliste de centre gauche pour passer une loi au Sénat afin d’organiser un vote sur le mariage gai le 11 février.

Bien que le parti appuie le mariage gai, il prédit que le plébiscite provoquera un débat explosif au pays. Le Parti travailliste croit que le Parlement devrait trancher sur la question, sans demander l’assentiment des Australiens.

Les députés du parti annonceront leur décision officielle mardi.

Le gouvernement a publié lundi soir des amendements préliminaires à la loi fédérale sur le mariage qui seraient proposés si une majorité d’Australiens décidaient d’appuyer le mariage gai. Des sondages démontrent que la population est généralement en faveur d’une telle mesure.

Les défenseurs des droits des homosexuels craignent cependant qu’une campagne de peur se solde par une défaite pour eux et que l’enjeu soit reporté aux calendes grecques.

Certains députés conservateurs ont dit qu’ils voteraient contre le mariage gai même si une majorité d’Australiens se prononçaient en faveur.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!