MADISON, Wis. — Le sénateur républicain du Wisconsin Ron Johnson a minimisé les inquiétudes relatives au réchauffement climatique, lundi, faisant valoir que la civilisation s’épanouit davantage dans un climat chaud et que les citoyens s’adapteront.

Dans une entrevue accordée à la station de radio WHBY au Wisconsin, M. Johnson a soutenu que «l’humanité s’est en fait épanouie par temps chauds».

Il a par ailleurs laissé entendre que très peu de personnes déménageaient en Antarctique ou en Arctique, alors que «la plupart des gens» vont au Texas ou en Floride où le climat est plus chaud.

M. Johnson tente de se faire réélire dans le Wisconsin, engagé dans une lutte serrée avec son prédécesseur qu’il a délogé du pouvoir en 2010, Russ Feingold.

Le républicain a reconnu que les humains nuisent certainement à l’environnement, mais qu’il ne fallait pas pour autant «se tirer dans le pied avec des politiques».

La grande majorité des experts spécialisés en questions climatiques et pratiquement toutes les organisations professionnelles de scientifiques considèrent que le réchauffement climatique est une problématique réelle causée par les humains.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus