BRUXELLES — Deux Yézidies qui ont échappé à l’esclavage sexuel de Daech (le groupe armé État islamique) pour devenir des militantes à la défense de leur peuple ont remporté jeudi le prix Sakharov des droits de la personne décerné par l’Union européenne.

Le chef du groupe parlementaire Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe, Guy Verhofstadt, a expliqué jeudi que Nadia Murad Basee et Lamiya Aji Bashar sont «des femmes inspirantes qui ont fait preuve d’une incroyable bravoure et humanité face à une brutalité ignoble. Je suis fier qu’elles aient remporté le prix Sakharov 2016».

La parlementaire Beatriz Becerra Basterrechea, qui appuyait la candidature des deux femmes, a dit que ce prix salue «le combat mené par Nadia et Lamiya pendant toute leur vie. Toutes deux ont surmonté de manière impressionnante l’esclavage sexuel brutal auquel elles ont été soumises par les terroristes djihadistes pour devenir un exemple pour nous tous».

Mme Murad est devenue la porte-parole des femmes agressées par Daech. En décembre, elle détaillé devant le Conseil de sécurité des Nations unies comment elle et des milliers d’autres femmes ont été capturées et réduites en esclavage sexuel quand la région irakienne du Sinjar est tombée entre les mains des djihadistes en août 2014. Elle s’est enfuie après une captivité de trois mois pendant laquelle elle a été violée à de multiples reprises.

Mme Bashar a réussi à s’échapper en mars, après trois tentatives précédentes infructueuses. Une mine antipersonnel a explosé pendant sa fuite, tuant deux personnes qui l’accompagnaient et l’aveuglant dans l’oeil droit.

Le prix, qui porte le nom du dissident soviétique Andreï Sakharov, a été créé en 1988 pour saluer les individus et groupes qui défendent les droits de la personne et les libertés fondamentales. Le prix avait été décerné l’an dernier au blogueur saoudien Raif Badawi.

On compte également parmi ses lauréats l’ancien président sud-africain Nelson Mandela et la dissidente birmane Aung San Suu Kyi.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus