Getty Images Des manchots dans la mer de Ross.

Une zone de 1,5 million de km2 située dans la mer de Ross, au sud-est de la Nouvelle-Zélande, deviendra la plus grande réserve faunique marine du monde, à la suite d’un accord conclu en Australie vendredi.

Des représentant de 24 pays et de l’Union européenne ont décidé d’interdire toute pêche dans un territoire couvrant 1,12 million de km2 et ce, pendant au moins 35 ans, lors d’une réunion de la Commission pour la conservation de la faune et de la flore marines de l’Antarctique. La zone protégée constitue l’environnement d’un grand nombre de baleines et de manchots empereurs.

Le ministre des Affaires étrangères de la Nouvelle-Zélande, Murray McCully, s’est réjoui de cet accord «qui protègera un des rares écosystèmes encore vierges du monde». «L’accord final crée un équilibre entre la protection du milieu marin, la pêche durable et la recherche scientifique», a-t-il mentionné dans un communiqué. Cette entente survient après quatre ans de négociations.

Une recherche publiée il y a une dizaine d’années dans la revue Nature estimait que l’océan Austral produisait près du trois quarts des nutriments essentiels à la vie marine sur Terre.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!