VIENNE — De hauts représentants de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de six autres États producteurs ont eu des «discussions fructueuses et constructives», samedi, quant à leur tentative commune de tenter de faire remonter les cours du pétrole.

C’est ce qu’a indiqué l’OPEP par voie de communiqué.

La rencontre précédait une réunion qui doit réunir les ministres des 14 États membres de l’organisation, le 30 novembre prochain.

Les discussions ont porté sur les moyens à prendre pour faire augmenter le prix du baril de pétrole en limitant la production. Certains membres pourraient devoir réduire le nombre de barils qu’ils vendent, chose qu’ils ont refusé de faire depuis des années.

Autrement, l’Arabie Saoudite pourrait être la seule nation à devoir réduire son rendement. Celle-ci contribue à près du tiers de la production de l’OPEP — de par ses 33 millions de barils par jour— et a jusqu’à maintenant plutôt augmenté sa croissance dans le but de mettre à mal le marché américain du pétrole de schiste.

Le communiqué de samedi souligne que l’accord de principe conclu le mois dernier pour restreindre la production s’est déjà traduit par une remontée relative des prix. Ceux-ci demeurent toutefois bas, se situant en dessous de 50$ US le baril, soit moins de la moitié du coût qui prévalait trois ans plus tôt.

Les représentants ont exprimé leurs inquiétudes quant à «des surplus persistants» de pétrole brut, note-t-on dans le communiqué.

Le mois passé, l’OPEP a revu à la baisse les cibles de production de ses membres, abaissant les 33 millions de barils par jour à 32,5. Ce seuil doit être revu à la baisse au cours de la rencontre ministérielle du 30 novembre.

Mentionnant la difficulté d’amener les membres de l’organisation privilégier leurs intérêts communs plutôt qu’individuels, le secrétaire général de l’OPEP, Mohammed Sanusi Barkindo, a souligné que «c’est seulement ensemble…(qu’ils pourront) aller de l’avant».

Les six pays non-membres de l’OPEP qui ont pris part aux discussions de samedi sont l’Azerbaïdjan, le Brésil, le Kazakhstan, le Mexique, l’Oman et la Russie.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus