BRUXELLES — Le Canada et l’Union européenne se préparent à signer un accord de libre-échange qui a failli ne jamais voir le jour, la région belge de la Wallonie n’ayant accepté qu’à la dernière minute d’appuyer l’entente.

Le premier ministre Justin Trudeau assiste dimanche, à Bruxelles, à un sommet qui réunit les autorités européennes, dont le président du Conseil européen Donald Tusk et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Une délégation accompagne M. Trudeau, dont le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

M. Couillard a rappelé samedi que le Québec avait été l’initiateur de cet accord.

Le gouvernement québécois estime que ce partenariat de libre-échange se traduira par la création de 16 000 emplois et l’injection de 2,3 milliards $ dans l’économie québécoise.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus