IRBIL, Irak — Les milices chiites irakiennes ont affirmé, dimanche, que 5000 combattants avaient joint leurs efforts pour encercler la ville de Mossoul, la seconde ville en importance d’Irak tenue par le groupe armé État islamique (Daech).

Pendant ce temps, au moins 17 personnes ont perdu la vie dans des attentats à la bombe survenus dans les quartiers chiites de Bagdad.

Un total de quelque 15 000 soldats chiites participent désormais à la bataille pour reprendre Mossoul, ont indiqué un membre de l’organisation qui regroupe plusieurs milices chiites, l’Unité de mobilisation populaire, et un porte-parole des brigades du Hezbollah.

L’armée irakienne a confirmé ces chiffres, ajoutant que le bilan des effectifs s’élevait à 40 000 personnes en comptant notamment les troupes armées, la police militaire et les forces spéciales.

Mossoul est le dernier bastion majeur de Daech en Irak. L’armée américaine estime que de 3000 à 5000 combattants du groupe terroriste s’y trouvent, alors que de 1500 à 2500 autres occupent des localités avoisinantes.

Dans les heures qui ont suivi l’annonce de l’appui des milices chiites aux efforts destinés à libérer Mossoul, cinq explosions ont éclaté dans des quartiers à majorité chiite de la capitale irakienne.

Selon le bilan fourni par la police, 17 personnes ont été tuées et plus de 60 autres ont été blessées.

L’attaque la plus sanglante — causée par une voiture piégée — s’est produite dans le nord-ouest de Bagdad, près d’une école et d’un marché de fruits et de légumes, tuant au moins 10 personnes et en blessant 34.

Ces multiples attentats n’ont pas été revendiqués, mais Daech a intensifié ses attaques dans la région depuis le début des opérations des forces irakiennes pour reprendre Mossoul, il y a deux semaines.

Plus tôt dimanche, le président turc Recep Tayyip Erdogan a prévenu que son gouvernement surveillerait de près le comportement de milices chiites dans le nord de l’Irak. La Turquie veut s’assurer que les droits des Turkmènes — communauté ethnique qui est installée dans cette région— seront respectés, a-t-il fait valoir.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus