MOSCOU — Le bureau d’Amnistie internationale à Moscou a été cadenassé.

Le directeur de l’organisation de défense des droits de la personne en Russie, Sergeï Nikitine, a expliqué que des employés qui se sont présentés mercredi matin ont constaté que la porte avait été défoncée et les serrures changées.

Amnistie a ajouté par voie de communiqué que l’alimentation électrique et le système d’alarme du local semblent avoir été débranchés.

Des dirigeants de Moscou ont expliqué à la chaîne de télévision Dozhd que le bail d’Amnistie était échu. M. Nikitine réplique qu’Amnistie occupait ce bureau depuis 20 ans et qu’elle payait son loyer et ses comptes promptement chaque mois.

Plusieurs organisations de défense des droits de la personne se sont plaintes d’intimidation en Russie au cours des dernières années.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus