MILAN — Plus de 22 000 sinistrés séjournent dans des refuges depuis la série de séismes ayant secoué l’Italie, rapportent les autorités, mercredi.

Les responsables de la sécurité civile soutiennent que plus de 15 000 de ces Italiens sans logis ont trouvé un toit au sein même de leur communauté, le plus souvent dans des établissements publics comme des gymnases.

Quelque 6 000 autres sinistrés ont été déplacés vers la région de l’Ombrie et la côte de Les Marches, où ils séjournent dans les hôtels délaissés par les touristes.

Les autorités estiment qu’environ 100 000 personnes ont été touchées d’une manière ou d’une autre par la secousse de dimanche dernier, de magnitude 6,6.

Le tremblement de terre n’a fait aucun mort puisque les centres-villes aux infrastructures fragiles avaient été évacués à la suite des deux répliques sismiques survenues quatre jours plus tôt.

Ces secousses ont touché la même région frappée par le puissant séisme du mois d’août.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus