Hektor Pustina Hektor Pustina / The Associated Press

TIRANA, Albanie — Des rivières gonflées par les pluies diluviennes qui tombent sur les Balkans sont sorties de leur lit mardi, inondant des maisons et causant des pannes d’électricité dans des régions reculées.

Les dirigeants de l’Albanie déplorent au moins deux pertes de vie.

La télévision serbe rapporte qu’une route a été coupée dans le sud-ouest du pays, contraignant des dizaines de personnes à quitter leur domicile.

Une deuxième journée de précipitations a provoqué des inondations dans le nord du Monténégro, près de la frontière avec la Serbie. Les responsables de la ville de Berane ont demandé aux résidants de ne pas boire l’eau du robinet.

Les dirigeants albanais disent qu’un corps a été retrouvé dans une rivière de Tirana, la capitale. Un autre homme est mort en essayant de traverser un ruisseau gonflé avec sa voiture. D’autres décès non confirmés sont rapportés à travers le pays, après que certaines régions aient reçu dix centimètres d’eau.

Des centaines de soldats et de secouristes ont été mobilisés pour organiser les évacuations.

Le ministre albanais de la Défense explique que plus de 200 soldats et plusieurs véhicules spécialisés ont été déployés à travers le pays, principalement dans le secteur de Lezha, dans le nord.

Prenant la parole lors d’une rencontre d’urgence, le premier ministre Edi Rama a dit s’attendre à ce que la pluie tombe pendant encore plusieurs jours. Il a ensuite prévenu que la situation «restera très grave».

Environ 200 000 personnes sont privées d’électricité et le ministère de l’Éducation a demandé aux écoles de suspendre les cours.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus