Uncredited Uncredited / The Associated Press

BEYROUTH — Le journaliste indépendant syrien Hadi Abdallah a reçu un prix international prestigieux pour avoir couvert la guerre dans son pays, s’aventurant souvent dans les zones dangereuses contrôlées par l’opposition.

Le site de nouvelles chinois 64Tianwang et les journalistes citoyens Lu Yuhyu et Li Tingyu sont également honorés par le groupe de défense de la liberté de presse Reporter sans frontières.

Hadi Abdallah, qui publie sur des médias sociaux comme Facebook et Telegram, est connu pour ses comptes-rendus poignants et immédiats des frappes aériennes et des attaques d’artillerie du gouvernement.

Il est souvent sur place avant que la poussière ne retombe, malgré la menace d’attaques subséquentes visant les secouristes répondant à l’attaque initiale.

Des douzaines de journalistes indépendants sont morts en couvrant la guerre en Syrie.

Hadi Abdallah a lui-même été blessé par une bombe qui a explosé à l’extérieur de son bloc appartement, dans ce qui semble être une tentative de le tuer, et qui a coûté la vie à son caméraman Khaled al-Issa.

Hadi Abdallah communique souvent avec des journalistes étrangers, qui se déplacent rarement dans les zones contrôlées par l’opposition syrienne pour des raisons de sécurité, particulièrement depuis la résurgence d’enlèvements en 2014.

«Ce prix honore tous les journalistes syriens qui ont offert leur vie afin de faire parvenir la vérité à la population», a indiqué Hadi Abdallah à l’Associated Press.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus