LOS ANGELES — Le soutien populaire à la légalisation de la marijuana a atteint de nouveaux sommets aux États-Unis alors que la Californie, le Massachusets et le Nevada ont approuvé la consommation et la vente de cannabis à des fins récréatives, emboîtant ainsi le pas à quatre autres États et au district de Washington, qui ont déjà des lois similaires.

Les électeurs américains profitent toujours de l’élection présidentielle pour tenir des référendums sur quantité d’autres questions dans chacun des États.

Les électeurs de la Floride, du Dakota du Nord et de l’Arkansas ont approuvé, mardi, l’utilisation de la marijuana à des fins médicales, faisant passer à 25 le nombre d’États ayant des lois en ce sens.

Le vote en Californie rend légales la consommation et la vente de marijuana à des fins récréatives tout le long de la côte ouest des États-Unis et donne un élan aux défenseurs de la légalisation du cannabis.

Le Massachusets est le premier État à l’est du Mississippi à permettre l’utilisation de la marijuana à des fins récréatives.

Le résultat de ces votes pourrait susciter des efforts similaires dans d’autres États et mettre de la pression sur les autorités fédérales pour qu’elles assouplissent la réglementation de longue date qui classe la marijuana comme étant une drogue favorisant une sévère dépendance et n’ayant aucun avantage thérapeutique.

La Californie a été le premier État à approuver l’utilisation de la marijuana à des fins médicales il y a deux décennies.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus