BAGDAD — Les troupes irakiennes ont consolidé leur avance à Mossoul, jeudi, alors qu’elles continuaient de chasser les militants de Daech (groupe armé État islamique) de la deuxième plus grande ville du pays.

À Mossoul, où les troupes ont un ancrage à l’est de la ville, les forces spéciales ont repris le quartier de Zahra et elles ont pris le contrôle de la moitié du quartier d’Aden, où des combats sont toujours en cours.

Pendant ce temps, la neuvième division de l’armée était postée dans le quartier d’Intisar, à l’est, selon des responsables de l’armée qui ont parlé sous le couvert de l’anonymat puisqu’ils ne pouvaient pas discuter avec les journalistes.

Le colonel John Dorrian, un porte-parole de la coalition internationale dirigée par les États-Unis, a annoncé que les troupes au sol et les frappes aériennes avaient détruit quelque 70 tunnels qui étaient utilisés par les djihadistes pour mener des attaques surprises dans des zones densément peuplées.

Le colonel Dorrian a indiqué que les extrémistes avaient organisé des lignes de défense élaborées et que la coalition devait assumer qu’ils «feront n’importe quoi chez les civils parce qu’ils ne se soucient de personne».

Depuis le début de la campagne de frappes de la coalition à Mossoul, il y a trois semaines, les tirs ont atteint des centaines de cibles de Daech, a ajouté le colonel.

Les troupes irakiennes convergent sur plusieurs fronts à Mossoul, qui est le dernier fief important du groupe extrémiste en Irak. Les forces kurdes tenaient le front à l’extérieur de la ville au nord, alors que l’armée irakienne et la police militaire approchent vers le sud. Les milices chiites surveillent le front à l’ouest.

L’offensive a ralenti dans les derniers jours puisque les forces spéciales sont rendues dans des zones densément peuplées et elles ne peuvent pas être autant soutenues par les tirs aériens.

Le brigadier Firas Bashar, porte-parole du commandement de la province de Nineveh, a indiqué que les troupes au sud de Mossoul avaient été bloquées à la ville de Hamam al-Alil.

Au nord-est, à environ 13 kilomètres de la ville, les troupes kurdes continuaient leurs avancées dans la localité de Bashiqa, où il reste essentiellement des dizaines de combattants de Daech.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus