Craig Ruttle/The Associated Press

NEW YORK — Un homme soupçonné d’avoir placé des bombes au New Jersey et à New York a comparu jeudi matin devant une cour de Manhattan relativement à des accusations de terrorisme.

Ahmed Khan Rahimi n’a toutefois pas déposé de plaidoyer. Il avait précédemment plaidé non coupable au New Jersey face à des accusations liées à une fusillade avec des policiers à Linden.

Son avocat, David Patton, a dit que M. Rahimi avait des ennuis de santé après avoir subi huit à dix interventions chirurgicales pour des infections. L’une des mains de l’accusé ne se ferme pas, il a une plaie ouverte, et il éprouve des problèmes au foie, selon l’avocat.

M. Rahimi est accusé d’avoir fait exploser une bombe le long d’une route où avait lieu un marathon des Marines, au parc Seaside, dans le New Jersey.

Il aurait également placé deux bombes de type «cocotte-minute» dans la ville de New York. L’un de ces dispositifs a explosé dans le quartier Chelsea, à Manhattan, faisant 30 blessés. L’autre dispositif n’a pas explosé.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus