Plusieurs médias ont relayé aujourd’hui l’information selon laquelle la promesse de Donald Trump d’interdire l’entrée des musulmans aux États-Unis avait été retirée de son site web officiel.

Même la grande agence de presse Reuters en a parlé. Cela a donc été relayé de nombreuses fois.

On y explique que cette position, prise en décembre 2015, après la fusillade de San Bernardino, a été retirée de son site web, tout comme sa liste de potentiel candidats à la Cour suprême et sa position sur l’Accord de Paris.

Ce communiqué de presse a bel et bien été retiré du site officiel de Donald Trump en soirée mardi, jour de l’élection, si on se fie aux sauvegardes effectuées par le site webarchive.org.

Toutefois, à 16h40 heure de l’est jeudi, il est possible d’avoir accès au communiqué en question qui propose rien de moins qu’une fermeture complète et totale des frontières aux musulmans.

En voici une capture d’écran

capture-decran-2016-11-10-a-4-09-17-pm

Toujours selon webarchive.org, cette page est revenue en service jeudi, en après-midi.

Cette proposition d’empêcher l’entrée des musulmans aux États-Unis ne se trouve toutefois pas dans l’onglet immigration de sa liste de positions. Comme en font foi les captures faites par le site webarchive.org, ce n’est pas le cas depuis le 29 septembre dernier.

Il est aussi possible de retrouver son communiqué de presse avec sa liste de candidats à la Cour suprême, ainsi qu’un autre où il affirme que l’Accord de Paris est mauvais pour les États-Unis.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus