KABOUL — Au moins six personnes ont été tuées tard jeudi quand un kamikaze a lancé son véhicule piégé contre un consulat allemand dans le nord de l’Afghanistan.

L’attaque a également fait quelque 120 blessés, selon la police afghane et le ministère allemand des Affaires étrangères.

On compte au moins deux civils parmi les morts.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a confirmé la mort de six personnes, tout en assurant que les employés allemands et afghans du consulat sont sains et saufs.

La voiture a explosé vers 23 h 10, jeudi soir, contre la barrière qui protège le consulat de la ville de Mazar-i-Sharif, selon le responsable de la sécurité dans la province de Balkh.

L’explosion a détruit l’hôtel Mazar, où le consulat était installé, et les immeubles voisins. Des témoins ont raconté que l’heure tardive a empêché le bilan d’être plus lourd, mais une fusillade qui a duré environ cinq heures a éclaté après l’attentat.

M. Steinmeier a dit que les combats se sont déroulés autour du consulat et à l’intérieur. Il a ajouté que les «terroristes lourdement armés» ont été repoussés par le personnel de sécurité du consulat, par les forces de l’ordre afghanes, et par les forces spéciales allemandes, géorgiennes, belges et lettonnes qui font partie de la mission Resolute Support.

Un communiqué de l’ONU indique qu’on compte 19 femmes et 38 enfants parmi les blessés.

L’attentat a été revendiqué par les talibans.

L’Allemagne a déployé 983 soldats en Afghanistan, surtout dans la province de Balkh, dans le cadre d’une mission de l’OTAN. Mazar-i-Sharif, la capitale provinciale, compte parmi les villes les plus riches et les plus importantes du pays.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus