QUETTA, Pakistan — Un attentat-suicide ciblant un sanctuaire soufi a fait 45 morts et plus de 100 blessés samedi dans le sud-ouest du Pakistan, ont rapporté les autorités.

Le groupe armé État islamique (Daech) a revendiqué l’attaque contre un sanctuaire dédié au saint soufi Shah Bilal Noorani, à Khuzdar, dans la province de Baloutchistan.

Un responsable au ministère pakistanais de l’Intérieur, Abdur Rasool, a indiqué que plus de 100 blessés ont été transportés dans des hôpitaux situés à proximité, en plus de 45 corps.

L’attaque est survenue alors que des dévots s’adonnaient à une danse liturgique soufie, le «dhamal».

La province de Baloutchistan a déjà été ciblée par des extrémistes islamistes par le passé. Celle-ci a été le théâtre d’une insurrection de faible intensité par des groupes nationaliste et séparatistes qui souhaitaient obtenir une plus grande part des ressources de la région.

Le ministre de l’Intérieur, Sarfaraz Bugti, a indiqué que des centaines de personnes se trouvaient sur le site religieux lorsque l’explosion est survenue.

Le premier ministre pakistanais devait se rendre dans la province dimanche pour voir le premier envoi par bateau chinois en partance du port de Gwadar et se rendant en Afrique.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus