The Associated Press Alexeï Oulioukaïev (deuxième à partir de la gauche) est escorté à l'entrée du palais de justice, à Moscou.

MOSCOU — Un ministre russe en poste depuis longtemps a été arrêté pour avoir possiblement accepté un pot-de-vin de 2 millions $ US.

Le ministre du Développement économique, Alexeï Oulioukaïev, a été épinglé lundi après avoir apparemment empoché l’argent, dans le cadre d’une opération orchestrée par les forces de sécurité russes.

Les enquêteurs affirment que le ministre aurait permis, en échange, au géant des hydrocarbures Rosneft de participer aux enchères pour acheter une autre compagnie.

M. Oulioukaïev devient le plus haut dirigeant russe à être arrêté depuis le coup d’État avorté de 1991.

Il a été formellement accusé de corruption pour avoir accepté le pot-de-vin de Rosneft et pour avoir menacé d’utiliser son pouvoir pour nuire à la compagnie.

M. Oulioukaïev, qui était en poste depuis 2013, était toujours interrogé mardi après-midi. Il est connu comme un libéral qui s’oppose à la présence croissante du gouvernement dans l’économie russe.

Rosneft a finalement acheté une participation de 50,1 pour cent dans Bashneft pour 5 milliards $ US. Le président Vladimir Poutine était en faveur de la transaction, mais plusieurs de ses ministres, dont M. Oulioukaïev, s’y opposaient.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus