The Associated Press John McCain.

WASHINGTON — Toute tentative de la future administration de Donald Trump de réinitialiser les liens entre les États-Unis et la Russie serait «inacceptable», estime le sénateur John McCain, une figure républicaine respectée en matière de sécurité nationale.

Reprendre sur une nouvelle base les relations avec la Russie rendrait les États-Unis complices du «massacre des citoyens syriens» commis par les présidents russe et syrien, Vladimir Poutine et Bachar Al-Assad, a soutenu le sénateur McCain dans un communiqué publié mardi.

Le président désigné des États-Unis, Donald Trump, s’est entretenu avec le président russe, lundi, pour discuter de la manière dont ils pourront éventuellement améliorer les relations entre leurs deux pays.

Donald Trump a déclaré par communiqué vouloir développer «une relation forte et durable avec la Russie».

John McCain, qui siège comme président au comité sénatorial des forces armées, a rappelé le passé de Vladimir Poutine en tant qu’ancien agent du KGB, l’accusant d’avoir entraîné la Russie dans la tyrannie, d’avoir assassiné ses adversaires politiques et d’avoir menacé les alliés des États-Unis.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus